Actualités

Pour vos carte de voeux, découvrez les certifications bois de forêts gérées durablement

Face à la destruction des forêts primaires et l’absence de réglementation internationale sur la production sylvicole, bon nombre de certifications ont vu le jour, sous l’impulsion d’ONG environnementales. De nombreuses certifications nationales existent, cependant, les labels pancontinentaux ont plus de visibilité. Les plus connus sont le Programme for the Endorsement of Forest Certification schèmes (PEFC), créé en 1999 et d’envergure mondiale depuis 2004. Le Forest Stewarship Council (FSC) couvre la planète depuis sa création en 1993.

Le FSC a été créé avec l’appui du WWF, concerne le bois et ses produits dérivés, visant à garantir le respect des principes du développement soutenable tel que défini à Rio. Il garantir la gestion durable des forêts et est cautionné par plus de 70 ONG environnementales. Il accorde autant de place aux aspects sociaux (droit des populations aborigènes et des travailleurs), économiques et environnementaux. Il est réputé comme étant crédible, transparent et le plus exigeant des labels internationaux.

Contrairement au FSC, le PEFC est accordé sur la base d’un simple engagement à une amélioration continue. Ils différent également sur les zones de jachère, le FSC étant plus exigeant. Plus facile à obtenir, le PEFC est donc le plus répandu au niveau mondial. De plus, il n’est pas indépendant de l’industrie forestière contrairement à la FSC. En effet, le PEFC en est sous les contrôle, celle-ci étant à l’origine de sa création.

Plus généralement sachez que le papier, lorsqu’il est intégré dans un cycle de récupération , pour re devenir de la patte à papier entre 5 et 6 fois.