Actualités

Le papier, plébiscité par les Français

Nous vous l’avons déjà dit : 1000 mails stockés pendant 1 an consomment autant d’électricité que 8h30 d’illuminations de la tour Eiffel ! C’est pourquoi chez Alter Ego, nous préférons de loin le papier géré et utilisé responsablement. Et visiblement nous ne sommes pas les seuls… Les Français sont en total accord avec ce fait. Voici un rappel proposé par Médiapost :

« À l’ère du digital, quel est le rapport des Français au papier ? Quelles sont leurs connaissances et attentes sur le sujet ? L’association Culture Papier et MEDIAPOST Publicité étudient l’évolution de la perception des livres, publicités et autres documents imprimés à travers l’Observatoire Culture Papier. MEDIAPOST vous livre les résultats de l’édition 2017, révélés hier lors du 7ème Colloque Culture Papier.

Qu’elles soient rationnelles ou émotionnelles, leurs considérations peuvent varier selon la fonction du support et le contexte de lecture. Mais l’étude relève 3 points intéressants : les Français sont toujours bel et bien attachés au papier (qu’ils préfèrent très souvent aux supports numériques), la plupart d’entre eux savent que c’est un média responsable.

papier-apprecie-par-francais

Le papier, un média apprécié des Français

7 Français sur 10 déclarent être attachés au papier de manière générale. Pour 68 % des interrogés, supports physiques et numériques resteront complémentaires ; seul 1% pense que le digital remplacera totalement l’imprimé.

Dans un environnement de plus en plus numérique, les consommateurs et citoyens préfèrent encore le papier, surtout pour des actions impliquantes et personnelles. Quand ils ont le choix ou qu’ils sont à l’initiative du support, ils optent largement pour l’imprimé. Dans 65 % des cas pour les fiches de paie, 78 % pour des faire-part de mariage ou naissance. L’objet physique, qui revêt une valeur non négligeable, est toujours très largement privilégié : 84 % préfèrent lire un livre papier et ils ne sont que 2 % à offrir des livres au format numérique.

Alors que les applications peinent à fidéliser un public large, les taux de lecture de communications commerciales imprimées, distribuées en boîte aux lettres notamment, sont en augmentation.

Au cours des 6 derniers mois, 9 Français sur 10 ont consulté au moins un prospectus ; ils sont près de 8 sur 10 à en avoir feuilleté plusieurs. Enfin, 87 % des Français ont consulté un catalogue papier lors des 6 derniers mois.

Retrouvez dans l’infographie Balmétrie 2017
tous les chiffres sur l’audience de la communication en boîte aux lettres 

Le papier, un support éco-responsable

Les qualités éco-responsables du papier sont plutôt reconnues des consommateurs et leurs attentes sur les questions environnementales sont fortes. 84 % des individus déclarent qu’ils pourraient privilégier l’achat de produits ou services d’une marque parce qu’elle a une démarche éco-responsable.

 

sensibilite-recyclage

Les sondés disent porter une attention forte au recyclage et au tri. 90 % déclarent qu’il est « important », voire « primordial », d’utiliser du papier recyclé. Plus le support est éphémère, plus ils y sont attentifs : 70 % des Français sont sensibles à l’utilisation de papier recyclé pour les imprimés publicitaires / catalogues reçus en boîte aux lettres, 67 % pour les journaux et magazines, 58 % pour les livres. Plus de 90 % des individus réutilisent le papier comme brouillon et/ou le trient dans une poubelle dédiée.

 

labels-papier-meconnus

 

Un effort de sensibilisation reste à faire du côté des annonceurs (en continuant d’adopter des pratiques responsables en matière d’imprimés, et en valorisant leur démarche dans leurs communications), des pouvoirs publics et autres acteurs de la filière (en communiquant plus et mieux) puisque :

  • 45 % des Français savent que la filière papetière contribue à l’entretien des forêts. Un chiffre certes encourageant mais à faire progresser car encore 1 tiers des interrogés ne sait pas répondre à la question ou ne se prononce pas. Les 23 % restant sont sujets aux idées reçues contre le papier.
  • 7 Français sur 10 pensent, à tort, que le papier peut se recycler à l’infini. Seuls 8 % savent qu’il se recycle entre 5 et 7 fois. 55 % des interrogés jugent ne pas être suffisamment informés par les pouvoirs publics sur les questions de recyclage.
  • Les labels sont bien perçus mais encore largement méconnus. Or 66 % des sondés considèrent que l’apposition d’un de ces logos les informe sur une démarche éthique de la part de l’entreprise, répondant à une réelle attente de la part des citoyens et consommateurs. Ils ont besoin de plus d’information sur le sens exact des pictogrammes. A titre d’exemples : plus de 8 Français sur 10 ne connaissent pas (ou ne sont pas certains de leur signification), les logos Triman, FSC ou PEFC. »

papier-entretien-forets

Pour plus d’informations, écrivez-nous via notre toute nouvelle page de contact.

Source : Médiapost