Actualités

1 minute pour sauver les océans

Proteger-oceans-teautophil-couv

Source : Vidéo Toulouse Métropole

Cela fait quelque temps qu’Alter Ego côtoie l’association T EAU T O PHIL, mais cette semaine nous avons voulu soutenir un projet en particulier. L’idée : préserver les océans en agissant dans les villes ! Attention, vous aussi vous pouvez passer à l’action

 

Amateurs de photos : sauvons les océans

L’association T EAU T O PHIL est en pleine campagne de financement participatif pour mettre en place une application mobile permettant de diffuser aux collectivités des photos d’avaloirs (avaloir = grille d’évacuation des eaux de pluie = endroit où disparait la pluie en ville sous terre) inondés de déchets.

Pour mieux comprendre ce qu’est un avaloir, voilà une courte vidéo qui montre ce que deviennent les déchets jetés dans la rue : https://twitter.com/tlsemetropole/status/984053111353413633

Les jours de pluie ou de vent, tous les détritus abandonnés dans les rues se jettent dans les avaloirs. Or, les eaux pluviales et tous les déchets qui les accompagnent se jettent dans la Garonne qui elle-même se jette dans l’océan Atlantique ! Une fois dans les océans, les détritus sont emportés par les courants océaniques et c’est de cette manière qu’est né le 7e continent, composé entièrement de déchets.

 

Alors que vous comprenez l’intérêt de ne pas jeter les déchets dans les rues, l’association T EAU T O PHIL souhaite mobiliser les citoyens pour alerter les collectivités et les faire agir.

La solution proposée par l’association est de photographier les déchets trouvés à proximité des avaloirs. Une fois ces images collectées, elles seront partagées auprès des collectivités. Fortes d’un constat indéniable et d’une mobilisation citoyenne, les institutions publiques se verraient dans l’obligation d’agir.

« Car si ramasser un déchet sur le domaine public peut être l’objet d’une action citoyenne, ramasser un déchet dans un avaloir relève de l’action publique ! Mais actuellement, sans statut légal, il n’y a aucune obligation réglementaire pour imposer une action publique au fond de l’avaloir et il n’y a aucune obligation d’interception de ces déchets urbains aux collectivités territoriales avant rejet dans les cours d’eau. »

Proteger-oceans-teautophil-fin

Source : Vidéo Toulouse Métropole

Ainsi la dernière étape pour T EAU T O PHIL est de développer une application qui permette de recenser et classer toutes vos photos. C’est dans cet objectif que l’association organise une campagne de financement participatif à laquelle chacun de nous peut participer à la hauteur de ses moyens, dès 1€ ! Alter Ego a fait le choix de s’engager aux côtés de T EAU T O PHIL et double vos dons !!! Courez vite la campagne s’achève le 14 juillet !

 

T EAU T O PHIL : agir en ville pour limiter les déchets dans les océans

Proteger-oceans-teautophil-jete

Source : Vidéo Toulouse Métropole

Pour mieux comprendre qui vous soutenez, voici une présentation de l’association :

Être T EAU T O PHIL, c’est prendre conscience que même à plus de 0.1, 1, 10, 100 ou 1000 kilomètres des océans, je peux agir dans ma vie quotidienne, dans mon espace de vie quotidienne, dans mes contacts quotidiens…

Au quotidien localement, je peux non seulement réduire mon impact mais combattre la pollution des océans. La première des actions globales est l’action locale.

Voilà les missions principales de T EAU T O PHIL :

  1. Lutter contre la prolifération du 7ème continent
  2. Agir sur le contexte légal et réglementaire
  3. Et en attendant… des actions immédiates pragmatiques efficientes